Le podcast, bon média pour suivre l’actualité ?

Cette question vient de nous être posée par la page contact de podradio :

Bonjour,
je ne sais pas si je m’adresse à vous au bon endroit pour vous poser ma question.
Je suis en classe de 1ère ES et je dois faire une présentation orale des podcasts. J’ai bien regardé votre vidéo qui m’a aidé mais maintenant j’aimerai savoir, quels sont, au final, les points positifs et négatifs des podcasts pour se tenir au courant de l’actualité.
Je galère à trouver des sites qui puissent me renseigner alors je vous remercie par avance.
Le mieux est de poser la question aux podcasteurs et aux poditeurs alors lâchez vos commentaires car, comme on dit dans le podcast : il y a des hauts et débat 🙂
Posted in Coup de pouce
3 commentaires sur “Le podcast, bon média pour suivre l’actualité ?
  1. Damien dit :

    Allez, lançons un débat ? L’avis de ce commentaire sera très personnel et n’engagera personne à part que moi. Je serais très critique (parce que j’ai envie de bitcher aujourd’hui) et je ne donnerais qu’un point positif et un point négatif.

    Déjà je vais virer une partie de la podcastophère : les replays d’émissions TV et radio. C’est du rattrapage, pas du contenu créé spécialement pour le web.

    Le point positif d’un podcast, c’est que nous pouvons avoir la parole d’un vrai expert dans un podcast, sans que sa crédibilité soit remis en doute parce qu’il collabore avec une chaîne TV ou radio de telle sensibilité politique. Cependant les podcasts traitant de l’actualité généraliste sont rares. La plupart de ces podcasts sont spécialisé, et nos médias traditionnels ne créent pas vraiement d’espace comme ça en podcast. On peut nommer Arte Radio ou France Culture Plus qui sont des espace crée pour du podcast ou d’audiolog.

    Les plateformes de podcasts sont souvent connus des initiés et permet d’avoir une certaine confiance du contenu que nous pouvons écouter… Ceux qui se connaissent qu’à travers ces plateformes peuvent collaborer parfois ensemble pour mieux apporter leurs connaissances à une cause (sans trop tomber dans le branlage de queue mutuel intellectuel, hashtag condescendance)

    Le point négatif du podcast c’est sa régularité. On peut avoir un podcast spécial en cas d’événement marquant (style attentats, événements climatique,…), mais au jour le jour c’est pas possible, personne n’a fait un podcast quotidien sur les infos ou la météo donc du coup est-ce que c’est fiable de ne passer que par le podcast pour l’information ?

    Après c’est une question de culture.

  2. Walter Proof dit :

    Je crois qu’il faut d’abord faire la distinction entre ACTUALITÉ et INFORMATION. L’actualité, c’est de l’info à un instant T. Ce qui est d’actualité à un moment donné, ne le sera pas forcément une semaine plus tard. Mais ce sera toujours de l’info.
    On trouve des infos parfaitement fiables et approfondies sur des podcasts spécialisés, notamment en tech, qu’on ne trouvera pas forcément sur des média généralistes. Mais si on les écoute un mois plus tard, elles ne seront peut-être plus d’actualité.
    La nature du podcast, c’est de pouvoir être écouté à un moment choisi par l’auditeur, et non par le producteur.*
    Voilà pourquoi je pense que si le podcast est un très bon moyen de s’informer, il ne peut rivaliser avec les média traditionnels en matière d’actualité.
    ———
    *Quand le podcast est diffusé en direct, ce n’est plus techniquement du podcast, c’est de la radio.

  3. Jonathan dit :

    Mise à part sur l’actualité Tech, et encore, très limitée à certains sujets, les podcasts ne font aucune actualité (hors rattrapage de radios).
    Cela n’aurait d’ailleurs aucune utilité, seuls des médias travaillant 24h sur 24h font de l’actualité, le podcast a un rythme de production et de consommation beaucoup plus lent.
    Si le podcast a un rôle, c’est plutôt celui de l’information, comme le dit Walter, après coup, avec du recule et une certaine analyse.
    Il faut ajouter un point important, le « podcast francophone » est très différent du podcast anglophone (comprendre américain), notamment sur ce sujet. La politique est absente des podcasts francophones par exemple, ce qui n’est pas le cas aux US, certains n’hésitent pas à faire un épisode par jour etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*