Petits malentendus entre amis ! Djpod n’a aucun soucis avec nous !

Mise à jour !

TOUT VA BIEN ! Je répète : TOUT VA BIEN ! Nous avons eu une réponse de Djpod, qui nous a informé que tout ceci n’est qu’accident et malentendu !

Un démenti, et une explication valant mieux qu’une disparition sauvage d’article, voilà la réponse de Djpod :

Bonjour Thomas,

Je viens de voir votre article et il s’agit tout simplement d’une méprise. Le 28 janvier, lorsque j’ai constaté votre crawl de masse, j’ai demandé à notre infogéreur de bloquer l’ip de eve.podcloud.fr dans un premier temps pour protéger l’intégrité de notre infrastructure puis je vous ai envoyé le mail.
Suite à votre réponse, j’ai demandé à l’infogéreur de débloquer l’ip puisque nous étions visiblement d’accord (le fameux compromis dont vous parlez).
Visiblement cela n’a pas été fait correctement puisque vous évoquez un blocage toujours effectif à l’heure actuelle…
Je viens bien évidemment de redonner l’ordre du déblocage, néanmoins compte tenu du jour et de l’heure, il est possible que cela prenne plusieurs heures.

Désolé pour cette méprise, je n’ai absolument pas envie de freiner l’évolution de votre projet, et Djpod ne gagnerait pas à être incompatible avec podCloud.
Puisqu’il s’agit d’un malentendu, je souhaiterais voir disparaître l’article que vous avez publié sur ce sujet, car il peut laisser penser que nous avions de mauvaises intentions à votre égard, ce qui n’est pas le cas.

Je n’ai pas de photo de chaton désolé car je suis sur mon téléphone, mais l’intention y est ! 😉

Julien

Nous tenons à remercier Djpod pour leur réactivité surtout à cette heure, et en ce jour où beaucoup sont occupés. Nous sommes rassurés que la situation soit résolue et que tout cela ne soit qu’un malentendu. On a eu peur pendant 1 journée !

Nous tenons a nous excuser si nous avons pu ternir l’image de Djpod de façon non intentionnelle, notre seul but était d’informer nos utilisateurs d’un problème, qui est maintenant résolu.

La suite de cet article n’est donc plus valable. Il ne restera ici que pour la postérité de ce drame évité.

Comme le disait Phil, Bonne Saint Valentin et des bisous.

Pof.





Les paragraphes suivants de article ne sont plus valable, le malentendu ayant été résolu

Bonjour,

Nous venons de découvrir avec stupeur cette nuit que notre serveur (eve.podradio.fr) a été bloquée par l’hébergeur de podcast Djpod. Nous estimons que c’est le cas depuis 31 janvier dernier. (Nous avions d’abord cru à des erreurs de notre part)

Capture du 2015-02-14 07:30:39

Nous avons prévenu Djpod aujourd’hui samedi 14 février en début d’après-midi. Nous sommes sans réponse au moment où nous écrivons ces lignes.

Concrètement, si vous avez votre podcast hébergé là-bas, vous ne pourrez plus être diffusés sur podradio (ex: 24 FPS, Podsac, Upcast, Le Zapping du Web…) ou utiliser podCloud comme relai d’un flux Djpod. Et si vous êtes un auditeur souhaitant s’abonner à un podcast via podCloud, s’il est chez Djpod, vous ne pourrez pas le faire.

Comme ce blocage peut donner l’impression que nos services sont défectueux, nous avons souhaité communiquer sur le sujet pour en informer la communauté.

Voici donc, en toute transparence, les échanges que nous avions eu le 27-28 janvier 2015 dernier lors de l’indexation, pour ajouter les podcasts au catalogue:

Par twitter d’abord, nous avions prévenu de notre passage :

podCloud sur Twitter    Cher  djpod   si vous voyez une activité importante venant d un certain http   t.co nZeCSQ7iQK  c est nous  On crée les fiches catalogue.

Le reste s’est passé via mail dans la journée du 28/01/2015 entre les comptes de podCloud et Djpod.

Djpod envoie le mail suivant:

Bonjour,

 

Je fais suite à la discussion entamée sur Twitter.

 

Je ne doute pas de vos bonnes intentions, sinon vous ne nous auriez pas prévenus, néanmoins vous ne pouvez pas récupérer tous nos contenus afin de les afficher sur votre site.

 

Les podcasts hébergés sur Djpod le sont car les utilisateurs de Djpod ont choisi Djpod. Ces personnes ne souhaitent donc pas forcément retrouver leurs contenus ailleurs que sur Djpod.

Ce n’est pas parce que certains de ces utilisateurs ont choisi de référencer leur podcast sur iTunes qu’ils veulent nécessairement être référencés dans tous les annuaires existants. Laissez donc la possibilité à ceux qui le veulent de le faire, mais n’enregistrez pas de podcast hébergé sur Djpod sans le consentement de son auteur.

 

Cela entraîne par ailleurs un détournement de trafic de Djpod puisque des auditeurs qui auraient pu écouter un podcast sur Djpod peuvent le faire sur votre site. Tant que cela reste marginal (ie. les utilisateurs consentants), on tolèrera, mais cela n’est pas acceptable à grande échelle : si notre trafic diminue, c’est notre modèle économique qui s’en retrouve fragilisé.

 

Enfin, sachez que Djpod s’est constitué une clientèle au fil des années, à force de travail et de persévérance, et nous ne pouvons tolérer que l’ensemble de notre base figure dans un site annexe qui puisse ainsi se vanter d’avoir xxxx podcasts dans sa base et ainsi en attirer d’autres.

 

Je vous demande donc de supprimer de votre base tout podcast hébergé par Djpod n’ayant pas été volontairement inscrit par son auteur.
J’espère que vous comprenez ce point de vue.

 

Cordialement,

Julien

CEO Djpod

Nous avions donc répondu  :

Bonjour Julien,

 

Je vous rejoins sur le fait que les utilisateurs de DJpod n’ont pas forcément choisi d’être sur podCloud et à cet égard, effectivement, cela peut être considéré comme abusif.

 

Je vous présente donc personnellement mes excuses, ainsi qu’à vos utilisateurs pour mon abus d’enthousiasme passionné.

 

Souhaitant de tout coeur offrir une visibilité (à terme) plus intéressante que celle d’iTunes, car différente, non biaisée par une logique mercantile et surtout un réel effort de mis en avant du travail des indépendants, je n’ai pas réfléchi assez quant à savoir si ils souhaitaient être diffusés et écoutés.

 

Chez PodShows (l’association loi 1901 derrière podCloud et podradio), nous avons plus l’habitude des émissions de type talk-show et cette volonté d’être diffusés le plus largement possible est une volonté partagée par tous.

Nous n’avons pas pensé qu’elle pourrait ne pas être partagée dans le domaine des DJ.

 

Nous allons donc bien évidemment nous conformer à vos conseils et ne référencer aucun de vos flux (directement) dans le catalogue podCloud.

 

En revanche nous pensons qu’il serait dommageable de pénaliser les auditeurs qui aimeraient écouter chez nous un podcast créé et découvert chez vous via notre fonction de lecteur. Nous pensons donc laisser la lecture possible chez nous sous cette condition d’ajout manuel d’un utilisateur.

 

Les flux resteront dans notre base de données mais de manière privée, liée uniquement à l’utilisateur qui aura réalisé l’ajout manuel dans ses propres abonnements.

 

D’un point de vue technique, un auditeur écoutant chez nous aura un comportement similaire à quelqu’un étant abonné via un lecteur de podcast quelconque. La comptabilisation des statistiques ne sera donc pas affectée par l’écoute chez nous plutôt que sur le logiciel iTunes.

 

De même, si un DJ souhaite être rajouté au catalogue podCloud, il créera un compte chez nous et utilisera la fonction de flux parent pour recréer chez nous un flux 100% synchronisé avec le votre, comme feedburner. (avec les fichiers toujours chez vous)

Ce sera la condition sine qua none pour être présent au catalogue, conformément à votre attente.

 

Nous souhaitons rester dans une relation de collaboration cordiale pour le bien des podcasteurs, des poditeurs et de l’expansion de la liberté d’expression, rendue possible par l’avènement du Web 2.0, car il s’agit ici du but de notre association.

 

Nous vous prions d’agréer nos salutations podcastiques 😉

 

Thomas FOREST

alias Phil_Goud

 

Président de PodShows

co-fondateur de podCloud

 

P.S. voici une photo de chaton tout désolé : [on avait mis une photo de chaton triste, mais on n’a sûrement pas les droits dessus]

 

Ce mail est resté sans réponse et depuis nous n’avons eu aucun contact, nous pensions que la situation en resterait là.

Nous n’étions pas à l’aise avec ce compromis, mais c’est la nature-même d’un compromis.

Demander plus d’étapes à un podcasteur hébergé chez Djpod pour être présent au catalogue créait une inégalité vis-à-vis des autres. Demander à un auditeur d’ajouter manuellement un podcast hébergé là-bas pour l’écouter chez nous n’est pas pratique non plus. Mais soit.

Nous avions donc perdu un peu de temps pour créer un script qui refusait l’ajout au catalogue d’un flux pourtant proposé par un utilisateur s’il venait de chez Djpod. Nous avions aussi nettoyé notre base de toute traces de podcasts Djpod. C’est le seul hébergeur nous ayant contraint à faire cela.

(podradio ne devrait même pas être pris en compte dans le débat, puisque les podcasteurs s’y inscrivent d’eux-mêmes. Cela est parfaitement compatible avec les termes de l’accord proposé par Djpod.)

De même, nous avons, à chaque étape du processus de création de podCloud, tout fait pour respecter les stats et le flux pour être le plus transparent possible dans l’usage. podCloud télécharge 1 seule et unique fois le nouveau fichier dans un flux pour l’analyser, le triturer et mieux l’afficher. Pour le reste, il n’agit que comme un relai, tentant de perturber le moins possible et ressemblant le plus possible à un simple lecteur de podcast.

La situation était loin d’être idéale mais au moins, les podcasteurs le souhaitant « activement », via des actions de leur part, pouvaient faire partie du catalogue.

Le blocage a été effectué sans prévenir.

Pourtant, nous sommes ouverts au dialogue, aux compromis (cf plus haut) et répondons en général assez vite aux mails, à twitter etc.

Nous regrettons amèrement cette situation. Pas pour nous, ça ne nous touche pas dans nos activités, mais pour :

  • les podcasteurs qui devront faire un choix entre rester chez Djpod ou être diffusé sur podradio/podCloud
  • les auditeurs, qui n’auront pas accès à ce contenu intéressant.

(En plein débat sur la neutralité du net, et la liberté d’expression, ça la fout mal…)

Nous ne nous faisons pas d’illusion, nous ne sommes qu’une petite asso sans prétention, podCloud n’est pas l’iTunes Store, podradio n’est pas Radio France, peu de personnes vont réellement être touchées.

Nous ne touchons pas un centime, nous n’avons pas de publicité, ne proposons pas (pour le moment) de service commercial autour de podradio ou podCloud. Nos sources de revenus sont de généreux donateurs ainsi que les membres.

Il ne peut donc pas y avoir une quelconque concurrence (déloyale,ou non) : on ne gagne pas de l’argent grâce aux podcasteurs (et encore moins ceux de Djpod). Nous sommes simplement passionnés par le podcast…

D’un point de vue légal, Djpod est parfaitement dans son droit conformément aux conditions d’utilisations que tout podcasteur confirme avoir « lu et accepté » lorsqu’il s’inscrit sur Djpod. D’un point de vue moral en revanche…

Nous nous engageons à apporter de l’aide technique à tout podcasteur souhaitant être diffusé à nouveau sur podradio ou être présent dans le catalogue de podCloud. Djpod ayant décidé que vous ne pourrez plus être diffusé sur ces plateformes, nous vous proposerons des alternatives d’hébergement (univerpodcast ? libsyn ?) et comme nous le faisons toujours nous vous accompagnerons dans les démarches de duplication/déménagement si vous nous le demandez.

Passez par la page contact, ou contactez-nous sur Twitter (@podradio_fr @podcloud_fr @podshows ) nous sommes à votre disposition pour régler la situation au plus vite, vous permettre de diffuser en toute liberté, car c’est là la mission et la philosophie de PodShows : tenter de vous apporter du public supplémentaire en faisant découvrir au plus grand nombre le podcast.

Si vous avez un avis sur le sujet (surtout un avis contraire en fait), je vous enjoins à réagir dans les commentaires ci-dessous.

Un droit de réponse sera évidemment accordé à Djpod.

 

Bonne Saint Valentin, des bisous !

Phil_Goud

Président de PodShows

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dix-huit − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top